Revue Notos

Théories et pratiques du Care

Colloque international 22-23 novembre 2018
salle des colloques 1 site de Saint-Charles
Université de Montpellier 3, Université de Montpellier, Faculté d'éducation
équipe LLACS et LIRDEF

avec le soutien de l'Institut Culturel Italien de Marseille

L’objectif du colloque est de créer un espace de débat autour de l’idée de Care. Les éthiques et philosophies du care qui se sont développées ces trois dernières décennies semblent, en effet, intéresser de nombreuses pratiques professionnelles (enseignement, travail social, aménagement du territoire, entre autres). L’apport des réflexions autour du care repose sur quelques concepts moteurs qui sont autant d’axes structurants du colloque :

– la reconnaissance des relations d’interdépendance qui relient les êtres humains entre eux ainsi qu’aux autres espèces et à l’environnement. Une interdépendance qui s’oppose à l’idée très répandue dans notre société d’une identité fixe et séparée. La compréhension des relations d’interdépendance dans lesquelles chacun est impliqué est fondamentale dans la perspective d’une coopération entre les différents êtres sensibles.

– La vulnérabilité inhérente à la vie s’exprimant sous différentes formes et à différents moments de l’existence (enfance, vieillesse, maladie, crises…). La prise en compte de cette vulnérabilité constitue le fondement même d’une attitude relevant du care, comme pratique et comme éthique.

– L’importance d’une sphère relationnelle sensible, non utilitariste faite de gestes et de savoirs du care, souvent discrets, spontanés. Une sphère où chacun prend conscience qu’il a besoin de soin et de prendre soin pour vivre. Ces gestes et savoirs sont intrinsèquement liés à une dimension politique, à la création des conditions d’un « vivre ensemble ».

Ce colloque entend ainsi approfondir les pistes ouvertes par les études pluridisciplinaires qui ont mis en évidence ces principes. Il s’agit de contribuer à mettre à jour l’intérêt, voire la nécessité du care dans  nos manières d’habiter le monde (relation à Soi, à Autrui, à l’environnement…).

Quatre domaines d’études sont envisagés :

Ecologie de l’esprit : quel rôle peut jouer le care dans la perspective d’une écologie de l’esprit fondée sur la connaissance du fonctionnement de la conscience ? Comment le care peut permettre de cultiver ce qui est digne de valeur pour la vie et ainsi renforcer le sens que les êtres donnent à leur expérience du monde ?

L’éducation : Comment une éducation au care pourrait-elle conduire les élèves et les étudiants à prendre soin de soi-même et d’autrui ? Comment le care interroge les pratiques d’enseignements et les processus d’apprentissage individuels et collectifs ?

L’environnement : Comment les concepts moteurs du care (interdépendance, vulnérabilité) peuvent-ils transformer nos manières de percevoir les milieux naturels et d’agir au sein d’eux ? Quels enrichissements peuvent émerger d’une intégration des théories du care aux pratiques d’aménagement ?

Les pratiques artistiques (littérature, art, cinéma) : Comment la création artistique participe-t-elle  à l’émergence d’une éthique du care ?

Pour s'inscrire envoyer un mail à colloque.care@gmail.com

Contacts : Angela Biancofiore Professeur, équipe LLACS, Université Paul-Valéry Montpellier 3    angela.biancofiore@yahoo.fr

Clément Barniaudy, Maître de conférences, équipe LIRDEF, Université de Montpellier, clement.barniaudy@umontpellier.fr

Intervenants:

Luigina Mortari, Ilios Kotsou, Olivier Soubeyran, Marie Gola,  Frédéric Miquel, Roger Monjo, Fabienne Plégat-Soutjis, Marianne Claveaux, Vincent Nicotri, Hélène Hagège,  Clément Barniaudy, Claire Tollis, Damien Deville, Angela Biancofiore, Benoît Jourdheuil, Maddalena Marchetti, Romano Summa, Jean-Claude Mirabella, Sondes Ben Abdallah.

 

 

 

 

 

 

 

 

Comments are closed.